Oui, j’ai vendu mon âme au diable

Bon évidemment quand on s’installe dans un nouveau « chez soi » à l’étranger on a plein d’idées reçues sur le dit pays, et sur soi-même. Je m’imaginais donc arrivant à Houston, poussant des hauts cris devant leurs dépenses énergétiques pharaoniques. Et bah non. J’ai honte de le dire, mais par 40 degrés à l’ombre (même la nuit), j’aime la piscine qui fait splash et pire encore, je bénis la clim ! Oui chers amis, malgré toutes mes tentatives pour redorer mon blason de bobo périodiquement écologiste, j’ai dû me résoudre à l’évidence, il y a des endroits où il fait bon sentir un peu d’air frais ou se jeter à l’eau pour ne pas finir carbonisée.

Car ici, en août, il fait chaud. Très chaud. D’ailleurs mieux vaut ne pas espérer se boire un verre d’eau fraîche au robinet aux heures les plus chaudes de l’après-midi. Je ne plaisante même pas : Lorsque vous tournez les robinets, l’eau froide est littéralement brûlante. Comme quoi, même ici la technologie a ses limites : on ne réfrigère pas encore les tuyauteries des cuisines et des salles de bain : c’est décevant !

Allez, sur ces bonnes paroles ; je vous laisse. Je file me repentir en recyclant les cartons du déménagement et cuisinant des légumes bio…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s