Les voitures automatiques

Côté conduite, j’ai une certaine réputation. C’est un fait, je ne suis pas la conductrice la plus douée de ma génération. Même mes proches ont fini par me l’avouer. A part mon fils, bien sûr. Mais c’est mon fils et je le soupçonne de commencer à préférer monter en voiture avec son père. Mon problème avec les voitures n’est pas lié à la vitesse (je conduis même parfois trop lentement), ni au code de la route. J’ai un souci avec les changements de vitesse. Je les fais invariablement trop tôt ou trop tard. Ca fait roucouler le moteur, et sourire les passagers (si, si, je sais que vous rigolez en douce (rire jaune ?), bande de vilains !).

Donc, j’attendais avec impatience de pouvoir conduire une voiture automatique. Et vous savez quoi ? C’est le bonheur !!! Oui, je sais, ça fait Mamie. Tant pis j’assume ! Je suis fière de vous annoncer que je suis fan des voitures automatiques. N’en déplaise à tous les « Fangio » de la terre, je trouve génial de pouvoir se concentrer sur l’essentiel : « freiner, accélérer et tourner le volant ». Ca suffit amplement à mon petit cerveau. Certes, ça ne m’a pas encore totalement réconcilié avec les voitures (je préfère toujours la marche à pied), mais ça rend la corvée d’auto plus supportable. Ca me permet d’être super ZEN quand je me retrouve sur une autoroute à 8 voies au milieu de pickups géants qui déboulent à toute allure. C’est déjà pas si mal, non ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s